Nous avions célébré le bébé de Jess et Jack avec plutôt beaucoup d’alcool et avec Jess à l’hôpital pour quelques jours de plus, Jack n’avait pas besoin d’être à la maison moment particulier. Nous connaissions le couple depuis adolescents et avait fait à peu près tout ce qu’on pouvait penser ensemble d’une manière ou d’une autre.

De toute façon, à l’heure actuelle, nous étions tous les trois en train de tâtonner sur des sacs de haricots avec Carole montrant tant de jambes en raison sa jupe enveloppante n’est plus complètement enveloppée autour d’elle, que Jack bandait à sa culotte. Étant donné qu’il n’avait pas été près de la chatte pendant quelques mois, ce n’était vraiment pas surprenant mais pas vraiment juste de la part de Carole de le torturer que manière.

“Hé Carole, tu devrais vraiment faire quelque chose pour voir la souffrance du pauvre vieux Jack là-bas et est probablement va te sauter dessus dans une minute et te baiser !”

Carole a répondu : “Il en a déjà vu d’autres quand nous a fait un bain de minuit cette fois-là !”

“Ce n’est pas la question – il a pu baiser Jess plus tard – Maintenant, il ne peut plus. Je vais vous dire, pourquoi ne pas le laisser Vous avez un coup de main ? Jess n’y verrait pas d’inconvénient et je s’asseoir et regarder afin de ne pas continuer derrière mon de retour”.

Carole a semblé réfléchir à tout cela pendant une seconde a ensuite déclaré qu’elle ne pouvait vraiment pas le faire à moins Jess était d’accord avec ça et comme elle n’était pas là n’arriverait pas.

Jack s’était réjoui de l’idée et, ivre comme je l’étais serait très heureux de regarder tant que j’en ai plus tard. Jack s’est empressé de dire que ce serait vraiment être bien car Jess a toujours dit qu’elle faisait confiance à Carole pour s’occuper de lui si jamais quelque chose lui arrivait. Carole a pensé que c’était un peu exagéré mais dans son état d’ébriété avait du mal en rendant son argumentation logique.

Soulignant que le pauvre vieux Jack n’en avait pas eu pour et était manifestement proche du point d’éclatement semblait ont un certain effet bien que son commentaire ait été – “Si vous donnez-moi un mot de Jess et tout ira bien”. De toute évidence, aucun mot n’apparaîtrait ce soir, mais elle au moins, elle semblait d’accord avec l’idée générale, alors j’ai a suggéré qu’il pourrait peut-être se branler sur sa chatte ce soir et apportez une tournée de notes demain – suite pensée circulant lentement dans le cerveau de Carole – mais “non apparemment, elle ne nous a pas fait confiance pour ne pas y aller non plus un peu plus loin ou d’oublier la note.

Puis elle a eu une idée et a retourné sa jupe a retiré sa culotte et l’a jetée sur Jack et a suggéré que s’il était vraiment désespéré, alors il était Il a même pu voir sa chatte tout en se tirant d’affaire. Je pensais encore qu’une baise était une meilleure idée et a décidé d’être un peu plus affirmative l’action peut aider les choses qui l’ont ainsi attirée vers moi en mettant une jambe sur mes genoux et l’autre sur le Le sol a donné à Jack une belle démonstration de chatte.

Jack allait évidemment utiliser sa culotte et avait déjà sorti sa bite (pas trop longtemps mais vraiment chunky), je pense qu’à ce moment-là Carole pensait elle aimerait peut-être vraiment l’essayer après tout, mais juste pour l’aider sur son chemin, j’ai commencé à l’embrasser et à a eu la main sur sa chatte et a été bientôt la doigter.

Quand elle est ivre, il suffit d’un peu de temps pour qu’elle elle s’est excitée et j’ai fait signe à Jack d’attendre un peu – Il est certain qu’elle s’est vite heurtée à mon doigt et maintenant j’ai fait signe à Jack de me donner sa main alors que je a retiré le mien.

Carole ne savait pas vraiment (ou ne se souciait pas) de qui était l’a doigtée et il n’a fallu que quelques instants pour son plat sur le pouf jambes écartées et haletantes pour plus. En m’éloignant, j’ai laissé Jack monter à bord bien que Carole a alors protesté de manière symbolique et a essayé le repousser.

Je lui ai juste tenu les bras en arrière et j’ai regardé comme il atteignait a attrapé sa bite et l’a fait remonter à Carole (voir votre femme reçoit une autre bite, c’est une vraie excitation et Je savais que j’aurais moi-même besoin de sa culotte dans une minute). Une fois plein dans cependant elle a dû se sentir plus qu’heureuse avec lui, car elle a immédiatement commencé à la bercer le pelvis d’avant en arrière et se plaint de se sentir gros en elle.

“Non, pas comme ça, je veux baiser correctement.”

Avec ça, Carole a repoussé Jack et a roulé de sous lui. Assise, elle s’est déshabillée en tirant sur le sien en même temps. Dans rien de plat, elle était des seins nus de perroquet rebondissant avec ses tétons durs comme de la pierre, s’étirant et se mettant à clignoter de sa jolie rose la chatte m’a pris par la queue et l’a emmené à la chambre.

“C’est plus confortable là-bas et j’ai l’intention de te baiser à un arrêt Jack. Quant à vous (qui me visez), vous attendez ici – votre idée pour que vous puissiez souffrir, vous avez ma culotte pour ne pas salir le pouf”.

Jack m’a regardé pour voir si ça me dérangeait, j’ai juste haussé les épaules et l’ont abandonné si bien qu’ils ont disparu dans la chambre à coucher. Je n’ai même pas eu besoin de m’appuyer contre la porte de les entendre dès que le lit a grincé et que je a entendu Jack respirer fortement – tout était calme pour un pendant que le lit grince encore et peu après Carole a commencé à haleter puis de doux gémissements entrecoupés de – “Oui, juste là, ne t’arrête pas, ungh, ahh, oh putain c’est tout !” Son pantalon est devenu plus bruyant, jusqu’à ce qu’il se mette à faire du bruit, “Oohhh OUI !” et un cri.

Grâce à notre propre amour, je savais qu’elle venait d’être bien mangé puis s’est fait défoncer la cervelle. Habituellement, à ce stade, elle s’effondre, cette temps, mais j’ai entendu d’autres grincements et craquements et chuchote, y compris ce qui ressemble à un “Non… jamais fait ça… bien sûr… à grand… essayez juste…”

Je n’avais aucune idée de ce dont il s’agissait, mais j’étais définitivement va demander plus tard. Pendant ce temps, la culotte de Carole était déjà trempée dans mon sperme alors que je me masturbais frénétiquement quand je l’ai entendue baiser.

Ensuite, j’ai entendu : “Aïe ! Trop gros, tenez-le juste là.” Puis un grincement plus doux, un soupir de Jack et un long a tiré “Oohh…” de Carole, puis silence.

Peu de temps après, ils sont sortis, l’air plutôt brisé mais plus que satisfaits d’eux-mêmes.

Jack traînait sur ses vêtements, et avec un clin d’œil à Carole et une promesse de fournir un billet de Jess, nous a remercié tous les deux et est rentré chez lui.

J’avais hâte d’entendre tout sur leur baise et a pratiquement ramené Carole dans la chambre en me déshabillant au fur et à mesure. Eh bien, elle ne voulait pas m’a laissé entrer et m’a dit qu’elle avait été suffisamment baisée pour la nuit, mais je pouvais me débrouiller pendant qu’elle m’a tout raconté. Cela semblait mieux que rien J’ai donc accepté et elle a commencé son histoire.

“Nous sommes allés dans la chambre et je l’ai poussé sur le lit à plat sur le dos. Sa bite était si dure qu’elle restait coincée tout droit en attendant d’être sucé. À cheval sur lui J’ai roulé lentement son prépuce en arrière et j’ai ensuite pris le la tête violette et gonflée de sa bite dans ma bouche en faisant tournoyer ma langue autour d’elle et en faisant de l’argent et de l’argent, en prenant plus ma bouche à chaque fois jusqu’à ce que je l’emmène presque entièrement. À ce moment-là, j’ai arrêté de bouger et j’ai juste sucé doucement pendant un certain temps avant de le retirer très lentement, puis redescendre.

“Pendant ce temps, je le sentais jouer avec ma chatte ouvrir mes lèvres et me doigter avant qu’il a commencé à me lécher en faisant claquer sa langue dans et autour ma chatte puis en commençant sur mon clitoris. Vous avez probablement entendu nous voyant alors qu’il me rendait vraiment chaude et d’après la façon dont sa bite bougeait, il était joli bien prêt à tirer.

“C’est alors que je me suis levé, que je me suis retourné et que je me suis assis sur lui, vous êtes peut-être plus long mais sa grosse bite a vraiment rempli mon chatte et je devais faire attention quand je commençais à baiser Il s’est échappé à plusieurs reprises et la première le temps que cela se produise, j’étais déjà en train de le descendre encore et étant tellement raide que j’ai accidentellement tête de sa bite dans mon cul !

“Je suis descendue aussi vite et je sais que tu as dû l’entendre quand il a tiré sa charge sur moi. Je pressais Il s’est senti très mal à l’aise et a ressenti chaque petit sursaut de sperme chaud et crémeux lorsqu’il a été déchargé en moi.

“That�s quand il m’a surpris en ne descendant pas est resté dur comme de la pierre et m’a monté à la tête. Tirer il m’a demandé si j’avais déjà eu quelqu’un dans le cul Avant, je lui ai dit non et je ne pensais pas que j’aimerais ça, il a dit que comme je venais d’avoir sa tête là-dedans, nous devrait vraiment essayer à nouveau, je lui ai dit qu’il était trop grand mais il a voulu essayer une fois. C’est quand j’ai cédé et accepté d’essayer une fois – mais je serais sur le dessus et s’arrêtait si ça faisait mal.

“Eh bien, avec lui toujours raide comme un mât, c’est vraiment il suffisait que je soulève sa bite mouillée et glissante un peu en arrière et le positionner sur mes fesses, avec sperme qu’il m’avait injecté, il était assez mouillé et j’étais Je m’en suis beaucoup sorti, donc il y avait beaucoup de la lubrification. En tenant mes hanches, il a lentement m’a tiré vers le bas et, en me détendant, j’ai senti un pop alors qu’il est entré en moi, je l’ai arrêté une seconde puis a essayé de glisser un peu plus loin, mais cela a fait mal et je l’ai fait arrêter car ça semblait trop gros.

“De toute façon, je m’étais un peu crispé quand il est entré en moi et par se détendant à nouveau, il s’est vite glissé en moi, il Je l’ai fait plusieurs fois, puis je l’ai senti à nouveau Cette fois-ci, le coup de feu a été tiré en plein dans les fesses. C’était un vraiment drôle, je n’ai pas envie de baiser dans ma chatte mais encore assez excitant et satisfaisant”.

Bien sûr, au cours de cette petite histoire, j’avais plus chaude et plus excitante et malgré sa menace antérieure de pas de sexe Je jouais avec sa chatte comme elle me l’a dit ce qu’elle avait fait.

Quand elle a fini, j’avais probablement répandu tout le sperme qui s’était écoulé des deux trous tous sur sa chatte et l’avait rendue si glissante et excitée que lorsque je l’ai fait rouler sur le dos et que j’ai grimpé sur a juste glissé tout droit sur elle et a tiré un coup dans cette Le sperme chaud et humide a rempli la chatte presque immédiatement.

webcam coquine et erotique en soiree 13